commissaire invité / claire colin collin

Claire Colin-Collin est née en 1973 à La Tronche (38) et vit désormais à Pantin (93).
Sa vie et sa recherche se sont organisées autour de la nécessité de peindre depuis les années 1990, ce qui l’a amenée à présenter ses peintures à Marseille, Cotignac, Châteauneuf-le-Rouge, Lorgues, Vitry-sur-Seine, Paris, Saint-Chamas, Nîmes, Quistinic, Saint Etienne, Ansan (Corée du Sud), La-Seyne-sur-Mer, Six-Fours-les-Plages, Carcès, Créteil, Valenciennes, Limoges, Tarascon.
Sa peinture est soutenue par la galerie Béa-Ba à Marseille.

Son travail s’élabore dans l’écart entre l’apparition et la rature, l’accident, l’enfouissement : « Voir se faire quelque chose d’incongru, que mon regard ne connait pas encore. Le tableau est son propre motif. C’est ce qui est imprévu qui est vital : l’étonnement. Un geste qui échappe et permet l’émergence par effraction, par erreur.
Ma peinture se fait par empilement de couches se recouvrant perpétuellement, l’une disparaissant sous l’autre. Mobilisée par l’absence de sujet autre que sa propre question : la question de son existence, de sa possibilité. La peinture fait disparaître la peinture. Tantôt se voile, tantôt se creuse, se trace, elle s’arrête quand il y a peut-être quelque chose à perdre. Oblitération, transparence, résurgence, ruine, entrelacement du dessus et du dessous : qu’est-ce que je veux voir ? ».

Sa peinture se développe habituellement à l’atelier mais se confronte d’une autre façon au mur (amorcée à La Vigie à Nîmes en 2015, puis à L’Art dans les Chapelles en 2016 et au GMOMA en Corée pour l’exposition Mur/Murs#2 avec le Domaine de Kerguehennec en 2018), dans le sens d’un acte spécifique envers la surface du mur.

œuvres exposées / subito presto #2

œuvres exposées / L'autre partie du ciel : 4 murs de la galerie / 4 peintres avec Claire Colin-Collin, Annie-Paule Thorel, Jean-Baptiste Ploix et Oscar Malessène